Vous êtes ici : Accueil > Espace Archives > Archives 2014-2015 > CDI, Archives 2014-2015 > Journal de Rose Parice
Publié : 20 février 2015

Journal de Rose Parice

Journal de Rose Parice

Angleterre, dans le château de Parice. Rose, une jeune fille bilingue, est une fille unique ayant perdu ses parents l’année précédente. Elle a 18 ans, des longs cheveux châtains, des yeux bleus ,elle mesure 1,75m, et sa couleur préférée est le rose comme son nom l’indique. Elle prend soin d’elle, elle est riche mais très généreuse, gentille , responsable, porte toujours des robes roses avec une couronne de fleurs et des talons aiguilles.

 14 février 2015

"Cher journal, aujourd’hui, journée ordinaire sauf quand je suis rentré des boutiques car j’ai reçu une lettre mystérieuse :
« Vous êtes invitée au château de Montjoyau pour y fêter l’anniversaire de son propriétaire merci de vous présenter le mardi 17 février à 16 heures sans être accompagné » 
Je ne connais pas cette homme. C’est peut être un ami de mon père !?
Je lui répondrais demain car il est temps d’aller se coucher .

La princesse va se coucher en se posant des tas de questions. Pendant la nuit, alors que la Princesse dormait profondément, un mystérieux individu entra dans le dressing et vola la couronne de fleurs qui appartenait à sa mère.  

15 février 2015

Cher journal, ce matin, en m’habillant, je trouve à la place de ma couronne un avis de décès avec mon nom dessus !!! :

« AVIS DE DECES »
Rose Parice !!!

Je cherche partout, mais rien à faire je ne retrouve pas ma couronne ! Me l’aurais t-on volée ?!

L’après -midi elle prévient les gardes, qui la surveille de très près, mais ils ne trouvent rien. Perturbée, la princesse va se coucher en oubliant de répondre au propriétaire.

16 février 2015

Cher journal, ce matin, j’ai décidé de répondre à ce mystérieux propriétaire.
Cette après-midi, alors que je réexaminais l’avis de décès, pas très loin se trouvait la lettre du propriétaire et je vis que c’était la même écriture !!! Mais ce n’est pas possible !!! Le propriétaire du château voudrait ma mort !?

Elle prévient les gardes qui fouillent le château toute la nuit jusqu’au matin, mais ils ne trouvèrent rien

17 février 2015

Cher journal, aujourd’hui c’est le grand jour. Ce matin toujours aucune nouvelle de ce mystérieux propriétaire, mais mes gardes m’ont proposé que je serve d’appât...

Cliquez ici pour connaître la suite :
http://broglie-col.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article2135